Mercredi, Mai 12, 2010
FR ENG DE IT ES

Recherche

La FETE DE LA MARE REPORTEE SINE DIE – Lansana Kouyaté, le parrain, refoulé à Siguiri, humilié à Kankan.

Incroyable, mais vrai ! La tournée de la délégation du PEDN (Parti de l'espoir pour le développement national) de l'ancien Premier ministre, Lansana Kouyaté, a été un échec sur tout le trajet Siguiri­-Djomabana-Kankan, apprend -­ on de sources bien informées. Décrété indésirable dans la localité de Djomabana à une dizaine de kilomètres de la ville aurifère de Siguiri, accueilli comme un simple aventurier politique à Kankan, la capitale du Batè, où il tenait pourtant à prouver qu'il est au faite de sa popularité, Kouyaté multiplie les si – je - savais à quelques semaines de la présidentielle. Echec et mat.

Selon des témoignages Concordants, arrivé dimanche 11 mars à la tête de la délégation de son parti pour parrainer la fête de la mare de Kiki, Lansana Kouyaté a été désagréablement surpris par la tournure des événements sociopolitiques en cette période de pré campagne électorale. D’abord à Siguiri ville où l’accueil a été des plus ternes. Mais pour masquer la réalité du terrain, il a distribué des présents et des sommes faramineuses. La preuve, les sages de la mosquée centrale, connus pour leur soutien inconditionnel au Pr. alpha Condé, n'ont pas refusé les 50 millions Fg. Qui est fou ? Les associations de jeunes et autres groupements féminins, aussi ont obtenu leur part. Le tout estimé à 70 millions Fg.

Après cette première douche froide, il fait cap sur Djomabana avec ses Sèrès, groupes générationnels féminins, ses bénis oui-oui et ses médias préférés.

Les déboires du parrain

Arrivé dans le Djoma où il s'attendait à être reçu en homme providentiel, le leader du PEDN est accueillie aux sons et aux rythmes favorables au Pr. Alpha Condé, Et comment ? La nouvelle de la présence du président du PEDN et les échos des montants distribués en cours de route, avaient fait tourner la tête aux mordus du RPG qui ont décidé de lui montrer de quelles couleurs ils arborent ici à Djomabana.

C'est ainsi qu'à l'unisson, ils forment une haie d'honneur pour lui souhaiter la bienvenue dans le Djoma, où se situe la vénérable mare sacrée qui, selon la légende, apporte bonheur et prestige à tout participant.

La barrière humaine est compacte, si longue, si bruyante que la déception se lisait sur les visages des membres de la délégation PEDN.

A chaque arrêt, Kouyaté constate une file indienne vêtue de t-shirts estampillés «  Votons tous Alpha Condé, notre Mandela » et de pagnes jaunes, aux couleurs du RPG. Il comprend alors, qu’ici, il n’y a plus rien à faire que de constater les dégâts et se mordre le doigt. Face à cette ambiance faite d'exhibition Rpégiste, les fanfares et trompettes PEDN qui devaient animer la fête dans le but de marquer les esprits à cette occasion et ratisser large dans les rangs du RPG, restent bouche-bée. Eh oui ! Ils sont sur un territoire déjà occupé. Et pour rougir davantage les yeux des visiteurs encombrants, les militants RPG font monter la température au plus haut dégré. Ils chantent les louanges de la marraine qui est une militante fidèle du RPG. Ils dansent, ils ironisent... Le parrain ne peut se contenir dans son fauteuil. Partout où il jette le regard, il voit jaune, il trouve RPG, toujours RPG. Il lit: « Votons tous Alpha Condé ». Désullision. Kouyaté est obligé de baisser la tête. Eh, monè ! Si honte pouvait tuer !

 

Au vu de l'allure de la démonstration de force des habitants chantant les louanges du Pr. Alpha Condé, du genre « personne ne peut venir nous diviser », et du hamac d'humiliation dans lequel balançait la délégation du parrain, le conseil des sages du village décide sur le champ de reporter sine die la cérémonie de lancement des commémorations de la mare. La campagne de ratissage tourne à la déception. Il quitte les lieux la tête baissée. Sachant désormais que Mamaya n'est pas Mamayah ! Et que, si par le passé, son parrainage de la tabaski à Kankan avait été considérée comme un non-événement par  son concurrent politique, à quelques semaines de la présidentielle du 27 juin, le RPG ne laisse plus rien au hasard. Il veille au grain, Surtout dans l'une de ses chasses gardées comme Siguiri et ses localités restées imprenables depuis le temps où le PUP régnait avec fouets, chantages, emprisonnements, mutations arbitraires.

Comme toutes les localités fidèles au RPG, Djomabana, village d'origine de la marraine qui n'est autre que la femme de Madikaba Camara, l'ancien Ministre du commerce (dans le gouvernement Sidya Touré) et des Finances (du gouvernement Cellou Dalein Diallo), n'a pas failli à son engagement Rpégiste. A ce titre, le village n'a pas offert le gîte à l'usurpateur de voix....

D'ailleurs, lorsque le CNDD avec son fameux directeur de campagne le colonel Moussa Kéita, a entrepris de livrer le message de la candidature de Dadis à Siguiri, il a fallu faire porter les effigies du RPG à ses accompagnateurs. Tout un symbole. Le PEDN et les autres sont avertis.

 

Selon un témoin, pour cacher son malaise, l'ancien Premier ministre aurait déclaré aux sages qu'il n'était pas venu dans le Djoma pour faire campagne, mais pour répondre à l'invitation des organisateurs de la fête de la mare. Et pourtant, le leader du PEDN avait affrété un vol spécial pour rentrer de l'étranger où il séjournait, et investi des millions pour transporter ses journalistes favoris et ses jeunes animateurs, tous habillés aux couleurs de son parti. C'était pourquoi alors, si ce n'était que pour battre campagne ?

D. Alpha

LE POPULAIRE N° 201

 

La FETE DE LA MARE REPORTEE SINE DIE – Lansana Kouyaté, le parrain, refoulé à Siguiri, humilié à Kankan.


17/04/2010

Incroyable, mais vrai ! La tournée de la délégation du PEDN (Parti de l'espoir pour le développement national) de l'ancien Premier ministre, Lansana Kouyaté, a été un échec sur tout le trajet Siguiri­-Djomabana-Kankan, apprend -­ on de sources bien informées. Décrété indésirable dans la localité de Djomabana à une dizaine de kilomètres de la ville aurifère de Siguiri, accueilli comme un simple aventurier politique à Kankan, la capitale du Batè, où il tenait pourtant à prouver qu'il est au faite de sa popularité, Kouyaté multiplie les si – je - savais à quelques semaines de la présidentielle. Echec et mat. Selon des témoignages Concordants, arrivé dimanche 11 mars à la tête de la délégation de son parti pour parrainer la fête de la mare de Kiki, Lansana Kouyaté a été désagréablement surpris par la tournure des événements sociopolitiques en cette période de pré campagne électorale. D’abord à Siguiri ville où l’accueil a été des plus ternes. Mais pour masquer la réalité du terrain, il a distribué des présents et des sommes faramineuses. La preuve, les sages de la mosquée centrale, connus pour leur soutien inconditionnel au  [ ... ]


LA NUIT DES LONGS COUTEAUX DE RABIATOU: La Jeunesse Patriotique de Guinée épingle la présidente du CNT


17/04/2010

Après la gigantesque mobilisation de plus d’un million de personnes à l’occasion de la réception du leader du RPG, le Pr. Alpha Condé, a semé la panique dans les rangs de certains milieux. A cet effet, nous venons d’apprendre que Mme Hadja Rabiatou Serah Diallo et SY Savané du syndicat des enseignants ont tenu une réunion secrète avec Cellou Dalein Diallo et certains extrémistes de tous bords, pour former un lobby dont l’objectif principal est de remettre en cause, demain jeudi, au cours de la plénière du Conseil, le consensus obtenu au niveau de la commission des lois du CNT. En effet, la Commission des lois a terminé sa relecture de la Loi Fondamentale et  les membres de la dite commission en tenant compte des accords de Ouaga et des différentes résolutions du Groupe International de Contact sur la Guinée (CEDEAO, UA, UE, OIF, ONU etc.) ont  adopté par consensus une nouvelle Constitution qui dans ses dispositions concernant les principes de candidature, n’exclut personne (inclusive) à cause de son âge ou autres mais seulement par rapport aux aptitudes physiques et mentales ainsi que de l’intégrité des candidats. C’est pourquoi, la nuit d’aujo [ ... ]


Aboubacar SAKO, le Mégalo et sa belle-mère


05/03/2010

Décidément, le sieur SAKO, beau-fils de notre chère Fatou Bangoura, est prêt à toutes les bassesses pour faire valoir sa belle-mère. Il faut tout faire pour trouver des poux dans la tête dure du RPG. L’essentiel pour M. Sako est que Dame Fatou soit la vedette dont on doit parler à tout bout de champ. Souvent par maladresse, à vouloir lui rendre service, il la gêne par des propos ou des initiatives malheureuses.+

C’est encore le cas avec sa dernière livraison sur son site en faisant croire, en cette période électorale, que sa belle-mère est mise à l’écart. Par méconnaissance ou par volonté certaine, il tente d’en faire une victime. Pourtant, M. Sako sait pertinemment que le document (une brochure intitulée : « Le RPG, la constance pour le changement »  publiée par le parti  depuis plusieurs années : 29 août 2007 -  Nouvelle Imprimerie du Niger) dont il fait référence donne la liste des martyrs tombés au combat ou des victimes du régime Conté. Une autre brochure intitulée : de l’opposition radicale à l’opposition constructive, explique la lutte du parti depuis la clandestinité jusqu’à la légalisation des partis politiques. Une a [ ... ]


La Malveillance de Germain TOGBA


05/03/2010

Comme dit l’adage : quand on veut noyer son chien on l’accuse de rage ? A lire les élucubrations sorties d’un cerveau malade au service d’un homme tapi dans l’ombre qui anime et manipule un pauvre journaleux dont l’inintelligence est notoire ne surprend guère les hommes de bonne foi et de probité intellectuelle irréprochable. On doit se demander pourquoi une telle haine contre le Président du RPG, le professeur Alpha CONDE, qui ne prête même pas attention à ces élucubrations. L’honnêteté intellectuelle aurait commandé à  Germain Togba (article : Enquête exclusive), le pseudonyme du rédacteur de l’article incriminé, à apprécier le parcours politique du Pr. Alpha Condé qui a été de tous les combats politiques de son pays, la Guinée de l’indépendance à nos jours. Son parcours politique, clair et net, fait de constances sans compromissions avec les différents pouvoirs qui se sont succédés en Guinée, dérange les novices et autres petits politicards en rupture de banc. Ils sont bien connus l’auteur et le commanditaire de ces articles. Spécialisé dans le mercenariat du Net, l’homme inculte vend ses services à qui mieux  mieux : hi [ ... ]


Soutenez le RPG

Donnez